Rencontre glaciale entre trump et merkel

Angela Merkel revient les mains vides de sa rencontre avec Donald Trump

Signaler un contenu abusif. CAE6, y a que çà, c'est comme le planter de baton. Sauf que Mme Merkel ne s'est pas ridiculisée avec des attitudes curieuses pour un président de la république Française Le cas de l'Allemagne est plus problématique que le cas Français pour Trump.

Vers une guerre commerciale ?

La France n'est pas un allié génant qui le nuit économiquement car la France exporte peu de produits industriels aux états-unis excepté les Airbus et un peu de haute technologies avec Thales et Dassault système, Cap Gemini. Je ne parle pas des cosmétiques Cela ne gêne pas trop Trump Mais l'Allemagne est un cas particulièrement agaçant à cause justement sa production automobile haut de gamme qui innonde le marché nord-américain. Alors qu'il n'y a que très peu de voitures américaines vendu en Allemagne excepté Ford.

Et pourtant, les allemands ont construits des usines aux etats-unis mais pour Trump, cela n'est pas suffisant car les voitures importés allemandes dépassent largement celles construites sur place Je suis assez d'accord avec vous, par contre le dollar n'aide pas les américains sur ce dossier au contraire, les européens, chinois , russes peuvent contester à tout moment le statut du dollar par exemple en mettant fin à l'achat de pétrole en dollar. Il y a 20 ans ce statut se justifiait, plus maintenant.

L'Allemagne produit su place , je l'ai mentionné , relisez bien. Et les véhicules allemands vendus aux États-Unis sont souvent des grosses voitures à fortes cylindrées. Diesel gate ou pas, les voitures allemandes ont toujours la côte. Merkel ne revient pas les mains vides, elle a eu un deal!! Si l Allemagne ne pas fait baisser les taxes et barrières de l EU sur les produits US, ses industriels pleureront.

À lire aussi

Il été claire qu'ils seraient difficile de faire fléchir Mr trumps sur les taxes imposer au pays exportateurs eu USA, la politique de l'Amérique d'abords Dépasse les accords economique de l'OMC Nous devons donc taxer les importations américaine sur notre continent Ils est plus que temps de réfléchir à une defense economique dè nos emplois, l'Europe dois rapidement évoluer dans un état fédéral , ou collectivement nous pourrons nous soutenir Trump se fiche pas mal de l'Europe Après les grandes tapes dans le dos avec Macron, qui n'a rien obtenu, Merkel rentre bredouille.

Donc, Macron et ses rodomontades, n'est pas plus efficace que Merkel et ses milliards d'euros. Et Trump, qu'a-t-il obtenu? Rien, comme d'habitude mais comme il gronde, crache, menace, il assure le spectacle, les fans sont contents. Au moins les amateurs de cirque apprécient. Après le dressage un numéro de prestidigitation: Et l'annonce finale: L'Allemagne n'a aucun lien ou influence ou crédibilité diplomatique. Franchement vous pensez que la France a une crédibilité diplomatique? Quand on a un deficit commercial total de Si la balance commerciale des USA est déficitaire c'est parcequ'ils ne sont plus compétitifs, ce n'est pas de la faute des allemands.

De plus au lieu d'aboyer, Trump peut plaider pour un dollar faible mais comme il a prévu une grande réforme fondée sur l'endettement , les USA vont continuer à vivre à crédit avec l'argent des autres.

Nos Vidéos

L'allemagne a fait n'importe quoi ces dernières années, dumping social de masse avec les pays de l'est, destruction des concitions de travail avec une explosion des emplois précaires, une oligarchie qui date du troisième reich, que Trump s'attaque un peu à leurs multiples dérives ne peut que faire du bien à l'europe et au monde. Voiulà c'est ça l'allemagne c'est rien et ça mène l'europe tranquillement dans le mur pourtant.

Ca y est les deux clowns censés représenter les intérêts européens ont parlé et ont échoué. Ca n'a pas été long et tout le monde s'en doutait voyant bien la faiblesse diplomatique dramatique de nos représentants. Vite un frexit. Je vous soupçonne d'avoir les même idées que moi. Je me permettrais d'évoquer l'aide apportée à l'Irlande quand les banques quémandaient, et qui aujourd'hui nous fait du dumping social y a plus de morale ; la Grèce qui n'a pas le droit de réclamer à l'Allemagne des réparations de guerre suite à un accord en son absence y a plus de justice.

Bon, il reste des politiques exemplaires tels que Juncker; bref rassuré et de plus en plus europhile. J'ai bien peur que mes mauvaises impressions que j'avais il y a quelques mois se vérifient De toute manière Trump se fout de l'Europe comme de l'an 2. Il est évident que la chancelière affaiblie en UE ne pourra pas négocier sur une mutualisation des dettes si chère à Macron. Et pour la petite histoire, comme le révèle la presse allemande, le chêne planté en grande pompe pour célébrer les racines amicales entre les USA et la France et l'avenir de notre planète, n'est déjà plus en place.

Eh oui, Monsieur Trump, c'est ça aussi: C'est plutot le complexe de inferiorite et de jalousie des francais en face les allemands. Macron n'a rien obtenu Merkel rien non plus Macron est Young Leader, ça répond à votre question, Hollande aussi d' ailleurs.

Insolentiae

La France désindustrialisée, euro-sceptique, présente sur la scène diplomatique mais très peu sur la scène économique n'a pas beaucoup d'ascendant en Europe pour les Américains, un chien qui abois mais ne mord jamais la main de son maître Le reste n'est que de la broutille. Les Allemands sont non seulement puissants sur le plan industriel et commercial mais ils sont aussi très nationalistes, organisés et disciplinés L'économie allemande se porte bien grâce à la décrépitude des autres économies de la zone euro, essentiellement puisque l' UE est un jeu à somme nulle et parce que l' euro fort ne profite qu' à l' Allemagne.

Benoit Le mythe de la pauvreté en Allemagne est une lubie bien française. Vous voulez quoi, que les Allemands s'endettent pour nous faire plaisir, qu'ils investissent en France pour nous faire vivre Roccovichi "Le mythe de la pauvreté en Allemagne est une lubie bien française. Ni autant de précaires. Le démantèlement de la protection sociale au milieu des années a converti les chômeurs en travailleurs pauvres.

Ces réformes inspirent la refonte du code du travail que le gouvernement français cherche à imposer par ordonnances. Benoit La Grèce, l'Italie, l'Espagne et la France soufrent parce qu'ils ont fait de très mauvais choix économiques et industriels depuis de nombreuses années, sans compter le magouillage dans les comptes publiques, et la corruption. Ils n'ont qu'à s'en prendre qu'à eux-même, et arrêter de se plaindre et de jeter la faute sur les autres.

On appelle ça faire preuve de responsabilité et de maturité Le projet de la réunification de l'Allemagne fut un projet très coûteux et laborieux et a consisté à ''intégrer'' un pays pauvre sous l'aile soviétique à un pays riche et prospère. Ce projet est toujours en progression et ne se complète pas en 20 ans.

Ces fous d'Allemands préfèrent la dignité du travail que plutôt être des assistés sociaux, ils préfèrent aussi leur indépendance que de mendier des aides à l'État dans à peu près toute la sphère de l'économie familiale. De nombreux pays occidentaux ont aussi fait le choix de favoriser l'autonomie et la liberté des individus à faire leurs propres choix. Mais les Français préfèrent rester des enfants.

La France aimerait bien exporte son ''modèle social'' ailleurs en Europe ou dans le monde, mais personne n'en veut Si les Français veulent s'endetter pour maintenir leur ''modèle'' et bien qu'ils le fassent et arrêtent de toujours jeter la faute de leurs choix sur les autres. L'Europe n'adoptera jamais les méthodes et les façons-de-faire Françaises sinon ça serait la fin de l'UE et de l'Euro.

Galileo Vous avez oublié de mentionner plus 1,2 million de réfugiés qui sont sur l'aide sociale en Allemagne Mais il est vrai qu'en France on en a accueilli quelques dizaine de milliers, et encore je pousse un peu, mais il est vrai aussi que l'on est si pauvre ici et que l'Allemagne peut se permettre d'être généreuse, elle est si riche.

Climat polaire

Donald Trump et Angela Merkel n'ont pas fait dans les faux-semblants. Entre froncement de sourcils et sourires crispés, leur première. Donald Trump et Angela Merkel: une rencontre glaciale Aéroport d'Orly: entre inquiétude et pagaille, le trafic est toujours perturbé; 6 Marine.

Ce n' est pas parce que l' Allemagne a paupérisé sa population avec les lois Haartz que nous devons faire la même chose alors que le différentiel de compétitivité pour cause de divergence d' appréciation de l' euro entre les deux pays oblige à tirer l' ensemble de nos acquis sociaux vers le bas. Autant l' anticiper.. Commentaire incompréhensible. Fótes d'orthographe à profusion, ponctuation quasi inexistante. Grand capital commentateur d'extrême gauche? Pas si demeuré que ça le Trump! Si les critiques américaines sur l'excédent commercial allemand ne sont pas nouvelles, l'administration Trump a opté pour un ton nettement plus agressif que les précédentes sur ce thème.

Angela Merkel a reconnu qu'il était préférable de se parler directement plutôt que par médias interposés, mais n'a pas caché non plus l'existence de nombreux points de désaccord. Appelant de ses voeux une reprise des négociations, lancées en , sur l'accord de libre-échange transatlantique TTIP, elle a souligné combien il pouvait être bénéfique aux Etats-Unis comme à l'UE.

Rencontre glaciale entre Trump et Merkel

Personnage central d'une UE en plein doute, Angela Merkel, qui vise un quatrième mandat lors des élections allemandes de septembre, a pris soin de faire l'éloge de l'intégration européenne, soulignant combien le "succès des Allemands" était étroitement liée à cette dernière. Même si les deux dirigeants ont soigneusement évité les critiques directes, c'est sur l'immigration que leurs divergences de vue étaient le plus criantes.

Le sujet est sensible: Trump avait qualifié de "catastrophique" la décision de Angela Merkel d'ouvrir son pays à des centaines de milliers de demandeurs d'asile en et De son côté, la chancelière a ouvertement critiqué le décret migratoire du président américain. Sur l'Otan, le président républicain a assuré avoir redit son "fort soutien" à l'organisation. Mais aussitôt insisté sur l'impérieuse nécessité pour les alliés européens "de payer leur juste part pour la défense".

Angela Merkel a pour sa part assuré que l'Allemagne allait augmenter ses dépenses. A aucun moment, la question du climat, dont l'Allemagne entend faire un des sujets centraux du G20 qu'elle préside Sommet à Hambourg en juillet , n'a été publiquement abordée.

Washington déclassifie ses dernières archives sur la dictature en Argentine

Ils n'ont qu'à s'en prendre qu'à eux-même, et arrêter de se plaindre et de jeter la faute sur les autres. Et pour la petite histoire, comme le révèle la presse allemande, le chêne planté en grande pompe pour célébrer les racines amicales entre les USA et la France et l'avenir de notre planète, n'est déjà plus en place. Remarquedujour a posté le 18 mars à 16h Il été claire qu'ils seraient difficile de faire fléchir Mr trumps sur les taxes imposer au pays exportateurs eu USA, la politique de l'Amérique d'abords Dépasse les accords economique de l'OMC Trump se fiche pas mal de l'Europe

Dans son projet de budget dévoilé jeudi, Donald Trump a laissé peu de place au doute: Sur la fin d'une conférence de presse sans la moindre trace de complicité, le président américain a tenté de plaisanter avec la chancelière allemande, affirmant qu'en matière de mise sur écoute par la précédente administration, il avait peut-être "quelque chose en commun" avec elle. Trump placé sur écoute par Obama? Washington commence à fatiguer En l'ancien consultant de la NSA Edward Snowden avait révélé que le téléphone portable de Angela Merkel avait été mis sur écoute par l'agence de renseignement américaine.

Oh man, this made my Friday.

  • escort a st maur.
  • site de rencontre lovepedia.
  • rencontre coquine centre.
  • lieux rencontres 34;
  • homme cherche femme kabyle;

Merkel's response to Trump's joke on Obama's spying is perfection und auch so Deutsch pic. Merkel sur écoute: Berlin, nid d'espions.

Washington : rencontre glaciale entre Trump et Merkel,